Divorce à la...chrétienne...

Publié le par Gaudin

Je ne suis pas théologien. Les Eglises chrétiennes sont divisées sur le divorce. On peut dire que les Anglicans et les protestants le tolèrent alors que l’Eglise catholique le proscrit.

A la lecture des Evangiles cités ci-dessous, je dirai que l’abandon d’un époux par l’autre est considéré comme un adultère, l’abandonné(e)  étant souvent laissé sans ressources. Il y a là un manque manifeste de charité chrétienne.

Si les deux époux sont d’accord pour se séparer et qu’ils n’ont pas d’enfants pour former « une seule chair », je ne trouve rien à redire sur cette décision d’adultes conscients. S’il y a des enfants leur éducation, leur intérêt doivent primer l’intérêt des parents qui peuvent trouver une solution qui satisfasse les parties.

 

Math. 5-27 à …"Vous avez appris qu'il a été dit: Tu ne commettras pas d'adultère. Et moi, je vous dis: quiconque regarde une femme avec convoitise a déjà, dans son cœur, commis l'adultère avec elle.

 

5-31 "D'autre part il a été dit: Si quelqu'un répudie sa femme, qu'il lui remette un certificat de répudiation. Et moi, je vous dis: quiconque répudie sa femme - sauf en cas d'union illégale - la pousse à l'adultère; et si quelqu'un épouse une répudiée, il est adultère.

 

Marc 10-2 à …Des Pharisiens s'avancèrent et, pour lui tendre un piège, ils lui demandaient s'il est permis à un homme de répudier sa femme. Il leur répondit: "Qu'est-ce que Moïse vous a prescrit?" Ils dirent: "Moïse a permis d'écrire un certificat de répudiation et de renvoyer sa femme." Jésus leur dit: "C'est à cause de la dureté de votre cœur qu'il a écrit pour vous ce commandement. Mais au commencement du monde, Dieu les fit mâle et femelle; c'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère et s'attachera à sa femme, et les deux ne feront qu'une seule chair. Ainsi, ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Que l'homme donc ne sépare pas ce que Dieu a uni."

A la maison, les disciples l'interrogeaient de nouveau sur ce sujet. Il leur dit: "Si quelqu'un répudie sa femme et en épouse une autre, il est adultère à l'égard de la première; et si la femme répudie son mari et en épouse un autre, elle est adultère."

 

Luc 16-18 "Tout homme qui répudie sa femme et en épouse une autre est adultère; et celui qui épouse une femme répudiée par son mari est adultère.

Commenter cet article