Sarkozy

Publié le par Gaudin

J'avais écrit que derrière "les présidentiables" s'agitent des lobbies. Voilà une partie d'information :
 
* M. Martin Bouygues, héritier et patron du groupe Bouygues (fortune
estimée à 1,7 milliards d'euros) et par conséquent de sa filiale le
groupe TF1 (TF1, LCI, TPS...). - Il est parrain du fils de Nicolas
Sarkozy, et était témoin à son mariage
. Ils peuvent donc être considérés
comme proches... - LCI, filiale de TF1, a retransmis en direct les v˛ux
de Nicolas Sarkozy à la presse.

* M. Bernard Arnault possède le groupe LVMH (fortune estimée à 14,3
milliards d'euros), incluant des titres comme La Tribune, Investir ou
Radio Classique. - Nicolas Sarkozy était invité au mariage de la fille de
M. Arnault, tandis que. M. Arnault était témoin du mariage de M. Sarkozy

* M. Serge Dassault, héritier du groupe Dassault (fortune estimée à 5,7
milliards d'euros), possédant la Socpresse, 1er groupe de presse
français, publiant notamment Le Figaro. - Nicolas Sarkozy a démêlé, en
tant qu'avocat cette fois-ci, la succession de son père Marcel. - Nicolas
Sarkozy est devenu un familier de son fils aîné Olivier,
par ailleurs
député UMP. - Serge Dassault, également sénateur UMP, a expliqué sur
France Inter le vendredi 10 décembre 2004, et le Monde daté du 13
décembre, que les journaux doivent diffuser des « idées saines », car «
nous sommes en train de crever à cause des idées de gauche ». Selon lui,
la presse doit modérer les propos de gauche.

* M. Arnaud Lagardère, héritier du Groupe Lagardère (fortune estimée à
0,7 milliards d'euros), premier groupe de media français qui contrôle
notamment des grandes radios (Europe 1, Europe 2, RFM...) et des
magazines d'actualités (Paris Match, Journal du Dimanche...). - En avril
2005, le président de l'UMP fut l'invité d'honneur d'un séminaire du
groupe Lagardère à Deauville.
L'héritier Arnaud le présenta « non pas
comme un ami, mais comme un frère
». - Un mois plus tard, le patron du
principal groupe de presse et d'édition français affichait son amitié en
participant à un meeting de M. Sarkozy (animé par le journaliste Michel
Field).
- M. Lagardère doit à Nicolas Sarkozy le règlement, en 2004, du
conflit d'héritage qui l'opposait à sa belle-mère Betty. En effet, sitôt
nommé à Bercy, Nicolas Sarkozy aurait dit : « On signe ton truc fiscal et
on passe à autre chose ». - En juin 2006, le directeur de Paris Match
Alain Genestar, coupable d'avoir publié en couverture une photo de
l'épouse du président de l'UMP, est licencié
. Dans un entretien avec Le
Monde, Alain Genestar se défend : « Dans un grand pays libre et
démocratique comme le nôtre, il n'est pas concevable qu'un ministre de
l'Intérieur puisse être à l'origine du limogeage d'un journaliste ».
Agacé par les démentis répétés de Sarkozy, qui a toujours nié être à
l'origine de son éviction, il ajoute : « Je réagirai chaque fois que des
propos inexacts ou mensongers concernant mon départ de Match et me
mettant en cause seront lancés à la légère. »

Publié dans liberation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article