Eugénisme

Publié le par Gaudin

Eugénisme…

 

 

From: Claude Guillemain

 

 

 

Stop !
Arrêtons de rêver à une croissance matérielle éternelle.
Arrêtons de nous dire qu'il faut accepter tout enfant né sur le sol européen pour soutenir cette croissance.
Dans leurs programmes, les politiciens devraient pénaliser les "familles regroupées" plutôt que les favoriser. Les hypocrites.
Plus les familles regroupées serons nombreuses, plus il nous sera difficile de ménager un avenir durable.
C’est sûr que, sans elles, nous serons moins nombreux, ça va être difficile. Mais si nous sommes plus nombreux, avec elles, ce sera encore plus difficile. Nous ne pouvons pas nous en sortir en disant qu’en Occident le taux de natalité est déjà très bas. On se fiche du taux de natalité. C’est de notre monde qu’il est question.
Etre moins nombreux présente au moins trois avantages :
Moins il y a de naissances, moins il y a de criminalité car la plupart des criminels sont des adolescents ou des jeunes adultes.
Nous avons besoin de moins de routes, de moins de voitures, de moins d’infrastructures en général, donc nous perturbons moins l’environnement.
Les plus âgés sont à nouveau reconnus et replacés au cœur de la société.
Nous devons passer de l’âge des quantités à celui des qualités.
Mais la démocratie est perverse. Plus les élus donnent nationalité et argent aux familles regroupées, plus ils récoltent de voix. Un politicien aura-t-il bientôt le courage de prendre le risque de se couper d’une part de son électorat ? Il est temps de dire la vérité.

 

 

 

A contre courant des discours lénifiants et de bon ton, Claude pose le problème qualitatif des hommes et femmes de cette planète à travers le peuplement et la descendance.

 

 

 

Réfléchissons pour accepter la discussion en fonction de critères et non de croyances ou d'idéologies établies ou préétablies du genre : "Croissez et multipliez", c'est écrit dans la Bible !!!

 

 

 

Nous assistons aujourd'hui sous nos yeux à l'exploitation des plus pauvres sous formes de déplacements volontaires ou non de populations et de l'esclavage qui en découle sans nous en rendre compte et en condamnant nos pères..."alors que nous en sommes les descendants..."

 

 

 

Les Nords Coréens vendent leur main d'oeuvre féminine aux pays de l'Est pour des contrats de trois ans...pour fabriquer des pièces de voitures à bas coûts de main d'oeuvre, utilisées par le Occidentaux !!!

 

 

 

Un chrétien devrait avoir honte !!!

 

 

 

Je consomme, tu consommes et nous nous donnons bonne conscience en nous disant qu'ils seraient plus malheureux chez-eux !!!

 

 

 

En sommes-nous sûrs ?

 

 

 

Nous faisons la guerre aux autres peuples pour affirmer notre supériorité et prendre leurs ressources.

 

 

 

Qu'est-ce que le bonheur ?

 

 

 

Les soins gratuits pour produire ? La télé ? Les gadgets ? Le Téléphone ? Internet ?

 

 

 

Et si Malthus avait eu raison ? (Sevran aussi). (:-)))

 

 

 

Faut-il en profiter pour faire de l'eugénisme ?

 

 

 

Tentant.

 

 

Personnellement je ne le crois pas, car l'homme ne connaît pas le sens de la Création et ce que nous considérons comme le surhomme aujourd'hui n'est peut-être que le raté de l'homme d'hier et une autre branche est entrain de naître.

 

 

 

 

 

  Michel de Guibert

 

 

 

Ce type de message m'effraie ; cette obsession de la "qualité" traduit bien une démarche eugéniste et malthusienne, ne vous en déplaise...

 

 

 

Subsidiairement, il faut dire que la baisse de la démographie en Europe est une catastrophe, et que la terre pourrait largement nourrir toute sa population, sans les guerres et les injustices des rapports Nord-Sud que vous soulignez.

 

 

 

Jusqu'où la bonne conscience va se nicher !

 

 

 

 

Faut-il être effrayé par l'eugénisme ? On a peur de ce que nous ne connaissons pas. Nous ne connaissons pas l'eugénisme, ni ses conséquences à la longue et pourtant la nature n'hésite pas à choisir. (Ne parlez pas du nazisme, il n'y a pas douze ans d'expérience, il faut voir la sélection sur 3 générations au moins).

 

 

 

La nature ne saurait-elle pas ce qu'elle fait ?

 

 

 

A mon avis, j'ai le droit d'avoir un avis n'est-ce pas ? Ce n'est pas de l'eugénisme dont il faut avoir peur mais des critères de sélection qui vont le déterminer.

 

 

 

Les hommes sont-ils conscients du Bien et du Mal, pour choisir les bons critères qui permettront d'élever le niveau de la race humaine ? La sélection que font les éleveurs pour les animaux, obéit à des critères d'intelligences, de force, de beauté plastique et autres...

 

 

 

Je serai incapable aujourd'hui de déterminer les critères applicables à l'homme. Apparemment si nous croyons à l'évolution, la nature l'a fait...à moins que l'homme soit en régression au Royaume du Diable et ce que nous prenons pour une évolution positive soit une régression !

 

 

 

Ceci posé l'eugénisme n'est pas à rejeter en tant que tel, même s'il est décrié. Je ne crois pas que le Mongolien soit une amélioration dont notre civilisation peut-être fière.

 

 

 

Vous dites la démographie européenne...mais la France avec 40 millions d'habitants vivait, ainsi que l'Italie et la Grande Bretagne qui n'en avaient pas plus.

 

 

 

Alors ?

 

 

 

J'apprends que la Corée du Nord envoie des jeunes ouvrières en Pologne et en Tchécoslovaquie pour récupérer des devises par un travail à bas coûts.

 

 

 

Cette forme de peuplement vous satisfait-il ?

 

 

 

Nous sommes en plein esclavage et nous nous battons la coulpe pour nos pères, alors que l'esclavage moderne se pratique sous nos yeux.

 

 

 

Nous avons en France 7 millions de pauvres et nous pleurons. Il faut prendre aux riches pour donner aux pauvres. L'état prélève sur le travail, pas sur la consommation. Les salaires sont bas et n'incitent pas les personnes aidées à travailler.

 

 

 

J'ai visionné un enterrement au Togo où la foule était "riche" et non pas pauvre comme nous l'entendons ici quand on s'imagine l'Afrique. La fête a duré 45  jours, l'enterrement une journée pleine, avec 7 chorales, et les remerciements les 15 derniers jours pour la personne qui a rapporté les cassettes.  Sa soeur n'a repris le travail qu'hier soit 10 semaines près l'enterrement, 14 semaines après le décès. Ils vivent autrement sous le soleil.

 

 

 

L'égalitarisme qui prévaut dans les discours des nantis, est-il réaliste ? La France s'appauvrit. Les Français s'appauvrissent. Le salaire moyen qui était au-dessus du smic est au même niveau en 2006. (Challenges, début mars 2007).

 

 

 

Pouvons-nous lutter contre la misère du monde ? Mais d'abord quelle misère. Celle de l'Afrique ? Voir mon exemple togolais. C'est la misère jugée à notre aune.

 

 

 

Ou la civilisation chrétienne européenne reprend ses bases naturelles pour vivre dans son environnement et ses idéaux pour les faire partager à travers le travail ou la civilisation chrétienne européenne sera remplacée…

 

 

 

Il faut relire Kipling.

 

-

 

 

 

 - Michel de Guibert écrit : <<...Nous ne connaissons que trop l'eugénisme ; vous ne voulez pas que je vous parle du nazisme (faute de durée suffisante de l'expérience, osez-vous dire !), soit... mais quand vous dites que le "Mongolien" (je suppose que vous vous voulez parler du Trisomique 21 plutôt que du Mongol ?) n'est pas une amélioration dont notre civilisation peut être fière, vous laissez entendre que ces malades sont des sous-hommes et qu'il conviendrait d'opérer une sélection... "pour élever le niveau de la race humaine". C'est d'ailleurs ce que notre société a commencé de faire avec le diagnostic pré-natal suivi d'avortement. Eliminer les malades plutôt que les soigner, c'est une conception régressive de la société qui n'est pas la mienne....>>.

 

 

 

J'avais craint que le mot "eugénisme" effarouche. Cela ne rate pas. Pouvons-nous n'avoir pas peur des mots ? Il faudra faire un effort pour accepter le mot et voir les critères à mettre dedans.

 

 

 

L'important c'est de connaître le Bien et le Mal et de mettre dans l'eugénisme tout ce qui enrichit, enrichira l'homme et sa descendance. Je prends en compte les remarques que fait Michel :

 

 

 

" Soigner OUI, éliminer les malades NON". Pour moi  les malades incurables OUI, ceux qui souffrent oui, en y mettant l'Amour du monde. Non pas se débarrasser, mais aider à mourir, accompagner.

 

 

 

Vous y voyez une régression de la société, moi une adaptation. Oui à un examen prénatal pour éliminer les "trisomiques 21" et autres anomalies, tares qui frappent les familles comme une punition. Vous imaginez des personnes dans les débiles mentaux, alors que je ne vois que des anomalies qu'il faut corriger ou faire disparaître. Une personne c'est un tout constitué, un devenir au moins, pas une remontrance à la face des parents, à la face du monde.

 

 

 

Dans l'impossibilité de soigner, imitons la nature. Nous sommes en Création. L'environnement change, nous changeons. Des races ont disparu, condamnez-vous la Nature de les avoir fait disparaître, d'autres les ont remplacées, plus intelligentes, croit-on ? Montrons-le.

 

 

 

Sous sa forme actuelle l'homme disparaîtra peut-être.

 

 

 

Si nous essayions de survivre pour s'adapter aux changements ?

 

 

 

J'ignore si le "National-Socialisme-raciste allemand voulait faire "un grand blond, svelte, dolicocéphale, intelligent et beau comme un dieu grec". La peau des blancs est inadaptée au soleil. Dans le cas d'un réchauffement de la planète...il aurait été complètement inadapté pour survivre. Certains datent la race noire de 100 mille ans, pas plus. On était tous blancs. Ma Togolaise qui a un grand-père blanc a la peau fragile.

 

 

 

Il faut revenir au choix des critères : ce qui est bon et ce qui est mal pour l'homme et la Création. L'important c'est le choix des critères. Nous ferons des erreurs ? Même la nature, (à notre échelle du temps), fait des erreurs. Les dinosaures ont disparu. Ni vous, ni moi ne connaissons la finalité de la  Création. Il juste essayer d'aller dans le bon sens.

 

 

 

 

Publié dans liberation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article