Auto libre

Publié le par Gaudin

Contrôle de vitesse ou contrôle des excès de vitesse ?

 

 

            Beaucoup d’automobilistes sanctionnés pour excès de vitesse le sont par rapport à la loi qui impose 130 Km/h sur autoroute, 90 Km/h sur route et 50 Km/h en ville par temps sec d’une manière générale ou à la référence des vitesses limitées par panneaux.

 

            Pour la vitesse limitée par panneaux, y compris ceux placés devant des radars,  on pourrait penser que la vitesse a été choisie en fonction de l’état de la route ce qui n’est pas le cas pour les limitations générales.

 

            Qui ne connaît pas en ville, des avenues larges sans rue adjacente où la vitesse est limitée à 50 Km/h ? Des routes à 4 voies à 90, voire à 70 ?  Des portions d’autoroute en dehors des heures d’affluence toujours limitées à 130…et là les Forces de l’ordre verbalisent. Elles font du fric, pensent les automobilistes.

 

            Les politiques, leurs dirigeants ministres en tête demandent aux Forces de l’ordre de verbaliser comme des radars fixes.

 

On utilise des hommes comme des machines.

 

            C’est grave d’abaisser l’homme au rang d’une machine, même d’une machine à verbaliser. On le déresponsabilise.

 

Je crois que les Force de l’ordre ont mieux à faire :

 

-          Prévenir les excès de vitesse.

-          Sanctionner les conduites dangereuses.

-          Sanctionner les voitures en mauvais état.

-          Sanctionner les défauts d’assurance.

-          Sanctionner les défauts de permis.

-          Sanctionner toutes choses, tous risques non maîtrisés constatés par un homme qui met en danger autrui.

 

Là, on aura réhabilité l’homme sous l’uniforme et fait de lui l’ami, le protecteur  des automobilistes.

 

Publié dans liberation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article