Dépendantes...

Publié le par Gaudin

Il est passé à la télé ce matin, sur Antenne 2, pour dire des raffarinades...Il est propret, BCBG, il fréquente les préfets et les évêques, réussit grâce à son entregent, son sourire de représentant de commerce...je le vois bien en BOF avec une blouse grise dans une arrière boutique. Il est chef adjoint à l'UMP. Il est venu parler de politique et de sa réussite. Il a été Premier Sinistre, Raffarin.
 
Les vieux coûtent 23 milliards à la nation, c'est à dire à nous. Une journée travaillée non payée a rapporté 2,4 milliards à l'état.
 
Une journée travaillée c'est sensiblement 1/200 c'est à dire 0,5% du salaire.
 
Pour payer 23 milliards il faudrait ôter 5% du salaire de chacun.
 
Le Smicard à 1000 euros par mois ne recevrait plus que 950 euros. Celui qui gagne 5000 euros ne recevrait plus que 4750 euros...
 
Êtes-vous prêts à voir vos revenus amputés de 5% ?
 
Les 23 milliards nécessaires sont utilisés par qui ?
 
Les maisons de retraite avec leur personnel médical et autre.
 
Plus la vie sera prolongée, plus les coûts augmenteront. Il n'y a pas de limite et nous pouvons imaginer une nation de vieillards assistés par quelques actifs exploités.
 
Ne faudrait-il pas se fixer une limite d'assistance ?
 
Ma question choque les croyants.
 
Dieu a fait la nature, est-il naturel de prolonger pendant des années des personnes qui ne sont que des tubes digestifs vivant sous assistance ? Ces personnes auraient été rappelées à Dieu dans un milieu naturel. En les prolongeant, nous nous prenons pour Dieu, nous transgressons la Nature et ses lois.
 
Les vivants, les actifs, ceux qui vont le devenir n'ont-ils pas le droit de vivre, de profiter de la vie, de l'organiser ?
 
Est-il égoïste de penser à une fin de vie douce, à un endormissement pour ces corps sans âme ?
 
Aimer c'est vouloir le bien de l'autre, peut-on dire je t'aime à une personne qui souffre sans rémission possible, sans lien avec son entourage ? Je vous laisse réfléchir. G.

Publié dans liberation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article