Islam...et islamophobie

Publié le par Gaudin

J'ai trouvé un ton très islamophobe dans le Rivarol d'aujourd'hui. Je pense qu'il faudrait rétablir un équilibre.
 
Bien à vous. Gérard Gaudin. Angers
 
 
Je suis un mauvais catholique mais je ne pourrai pas être israélite ou musulman car je tiens le christianisme comme supérieur au judaïsme et à l'islamisme pour bâtir une société accueillante, ouverte aux hommes de "bonne volonté", charitable, ouverte au progrès.
 
Les trois religions partent de la descendance d'Abraham. L'aîné, le fils de la servante Agaar, le cadet fils de Sarah qui chassa Agaar et son fils dans le désert. (Pensez-en ce que vous voulez, moi je n'en pense pas de bien de chasser une femme avec son enfant).
 
Ceux qui ont lu l'Ancien Testament ont remarqué la dualité, l'antagonisme entre les sédentaires et les nomades, les agriculteurs et les citadins...les Evangiles rapportent l'antagonisme entre Samarie et Jérusalem, qui n'adoraient pas le même "dieu", avec "Le Bon Samaritain". Une secte antérieure au Christ regroupait les "Nazaréens", qui fait penser à Nazareth. Plusieurs religions devaient vivre en Palestine du temps du Christ, et sans pouvoir le prouver Mahomet reçut en héritage l'une d'elles, les connaissances de l'une d'elles.
 
Que dit le Christ ? "Je suis venu d'abord pour les Juifs". Il est venu réformer la religion juive. Plus tard la religion chrétienne prit corps avec ses schismes successifs, mais on peut supposer qu'une religion de nomades perdura et fut relancée par Mahomet au VIIème siècle. Mahomet reçoit le Coran à Jérusalem et pas à la Mecque, c'est assez significatif.
 
La lecture du Coran montre l'influence de l'Ancien Testament et des bribes de connaissance chrétienne déformée, notamment par la Trinité assimilé au Père, au Fils et à la Vierge Marie. On peut penser que le Coran a eu aussi des rajouts des copistes.
 
Les recherches archéologiques récentes montrent que l'Ancien Testament a été écrit au VIème siècle avant Jésus Christ, sensiblement au moment ou Homère écrivait l'Iliade et l'Odyssée.
 
Peut-on affirmer que des oeuvres humaines imaginaires servent de références à nos sociétés modernes ?
 
Pour réfléchir : "Des oeuvres humaines imaginaires servent de références à nos sociétés modernes !!!
 
La réalité que nous jugeons est comparée avec des connaissances imaginées, supposées il y deux mille six cents ans...
 
Faut-il être islamophobe comme semble le montrer le N° 2992 de Rivarol d'aujourd'hui ? Je ne pense pas qu'il faille faire, se faire une guerre de religions et il faut accepter en France les 6 ou 8 ou 10 ou 12 millions de musulmans, dont une partie pratique leur culte, comme les chrétiens et les juifs.
 
Il y a des extrémistes !!! Dans toutes les religions et partout. Même chez les athées.
 
La France peut-elle se priver de dix millions d'habitants ? Pour faire une nation il faut rassembler tous ses habitants. Un tiers (?) des Français ont des origines étrangères, y compris afro-asiatiques.
 
Être nationaliste c'est trouver le creuset, le moule capables de fondre les différentes origines dans une nation. Ne vous trompez pas je ne dis pas de favoriser l'immigration, surtout quand elle n'est pas choisie.
 
Le moule c'est l'école, la connaissance des religions et leur critiques, l'étude, les études, l'apprentissage, la formation, le travail...
 
De ces personnes il faut en faire des Français. C'est, je crois, le but du nationalisme.
 
Gérard Gaudin. Angers.
 
 
 
 

Publié dans liberation

Commenter cet article