Enjuivement suit 2

Publié le par Gaudin

 

À la suite de l’article sur l’enjuivement des critiques ont plu sur l’inégalité des hommes.

 

En quoi l’inégalité autoriserait les uns à être les tuteurs des autres ?  

 

Inégalité sur quoi ?  La valeur intellectuelle, physique ? D’après quels critères, ceux piochés dans l’Ancien Testament  ?

 

Pourquoi une femme qui enfante serait-elle la vassale de l’homme qui en est incapable ? Je parle des femmes mises en tutelle, car d’après la radio aujourd’hui, les Talibans en Afghanistan reprennent du service et s’opposent à l’instruction des femmes par la force. Un moyen de les vassaliser un peu plus.

 

La référence doit être le libre choix de l’homme. Libre à lui de se choisir un chef, de reconnaître un supérieur mais dans la liberté du choix et ce choix ne saurait être définitif.

 

Merci à ceux qui ont pris les animaux comme exemples. Je ne leur ferai pas l’injure de comparer l’homme à l’animal. La loi naturelle fait apparaître des meneurs dans des groupes. Meneur qui peut être un mâle ou une femelle mais dans tous les cas pour  un temps. Passé ce temps, le meneur ou la meneuse est supplanté.

 

La conclusion c’est le libre choix en pleine liberté pour un temps donné

Publié dans liberation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article